Publicités

Le « A Head Full Of Dreams Tour » de Coldplay au Stade de France : Nous y étions

« Vous allez voir le meilleur groupe du monde » assurait une voix quelques minutes avant le début du spectacle. Lundi soir, Coldplay se produisait pour la troisième et dernière fois de son « A Head Full Of Dreams Tour » sur la scène du Stade de France. Plus qu’un concert, Chris Martin et ses acolytes nous ont livré un véritable show multicolores.

Dés les premières notes de « A Head Full Of Dreams » le ton de la soirée était donné. Le mot d’ordre : spectaculaire. Au programme, grand écran lumineux, lasers, poudres colorées, confettis et même effets pyrotechniques. De quoi nous en mettre plein la vue dès les premières secondes. Autre bon point visuel, les 80 000 bracelets lumineux distribués à chaque spectateur dés l’entrée du stade. Des bracelets changeants de couleur en fonction de la chanson. Sur « Yellow » c’est tout naturellement que le jaune a dominé le stade. Sur « Clocks » le public a vu la vie en rouge. Une qualité certes visuelle, mais qui a également permis aux spectateurs de s’impliquer pleinement dans le show et de créer un partage unique entre les fans et le groupe. Sur « Charlie Brown » le chanteur de Coldplay a même demandé au public de ne pas utiliser de téléphone portable pour profiter pleinement de cet instant magique, rythmé par le changement de couleurs des bracelets lumineux.

Parfois énergique, parfois touchant, Chris Martin a réalisé une véritable prestation vocale, sans fausse note ni faux pas. Pas évident de suivre une telle cadence. Deux heures de show millimétré, sur une vaste scène comportant une avancée, et une petite scène intimiste de l’autre côté de la fosse. Mais les quatre artistes ont su jongler habilement entre les différents espaces et les différentes émotions, portés par une multitude de tubes. De « The scientist » à « Paradise » ou « Magic » en passant par « Viva la vida » devenu culte. Sans oublier les succès de leur dernier album comme « Hymn for the weeknd », « Kaleidoscope » ou encore « Adventure of a Lifetime » illustré par une multitude de ballons de toutes les couleurs.

Les yeux du public, les jeunes comme les moins jeunes, ont brillé devant tant de féerie, faisant naître un sentiment de communion intense. Le groupe a su nous captiver, nous amuser aussi avec le français un peu maladroit de Chris Martin, et nous transmettre sa sincérité. En prime, les fans ont même eu le droit à un live exclusif de « Hypnotised » morceau récent du groupe. Un moment intense, encore plus pour un jeune couple invité à monter sur scène le temps d’un slow langoureux. Sans conteste, Coldplay a dominé le Stade et a transmis son côté enjoué à chaque personne présente dans l’enceinte. Avec une fin de soirée en apothéose au son du mythique « A Sky Full Of Stars » dans une salle toute scintillante, suivi du doux « Up&Up ». Jusqu’à la dernière seconde l’ambiance euphorique a retentit. Le fruit d’une scénographie impressionnante du début à la fin.

En bref, Coldplay nous a livré un show vitaminé, visuellement spectaculaire et haut en couleur. Le groupe a régné en maître sur les lieux, laissant planer une ambiance vitaminée couplée à une atmosphère magique. Le show porte bien son nom puisque tout le monde est ressorti « La tête pleine de rêves ».

Publicités
About AliciaDrouinRuiz (568 Articles)
Rédactrice / Spécialiste Télévision, Musique / Twitter : https://twitter.com/AliciaDrouinRz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :