Publicités

La nouvelle édition du « Voltage Paris Live » au Cabaret Sauvage : Nous y étions

Avant hier soir , il flottait comme un air de fête de la musique avant l’heure au Cabaret Sauvage. Au programme, une affiche trois étoiles regroupant plus d’une dizaine d’artistes pour une nouvelle édition du  Voltage Paris Live. La radio, habituée à gâter ses fidèles a tapé fort en réunissant Amir, Marina Kaye, David Carreira ou encore le trio Arcadian lors d’une soirée festive.

Loic Nottet a ouvert les festivités. L’artiste à la voix d’or a littéralement envouté la salle avec son tube « Million Eyes » avant d’offrir un live de son nouveau single, l’entêtant « Mud Blood ».
Place ensuite à la douce Alma qui a interprété son titre « La chute est lente » avant d’enchaîner avec son désormais culte « Requiem ».

L’ambiance est alors montée d’un cran avec Boostee et ses hits « Let me love » et « Pop corn ».
C’est donc un public plus chaud que jamais qui a pu accueillir dans de bonnes conditions le trio Arcadian. Yoan, Florentin et Jérôme nous ont réjouis avec leurs harmonies vocales et leur énergie folle sur leur dernier single « Ton combat » avant de laisser la « Folie arcadienne » s’emparer de la salle.
Lui était seul avec sa guitare mais pas de quoi refroidir l’atmosphère. Vianney nous a une fois de plus bluffé par ses qualités de guitariste hors pair et a chanté en chœur avec le public son mythique « Pas là » ainsi que ses derniers succès « Je m’en vais » et « Moi aimer toi ».

Place ensuite à Keblack. Le rappeur ainsi que son tube « Bazardée » étaient très attendus par la foule déchainée qui connaissait les paroles par cœur.
Elle était la deuxième grande voix de la soirée. Marina Kaye nous a envouté avec son mythique « Homeless » avant de nous proposer un live de son dernier single « On my own ». Effet frissons garanti.
Toujours tout sourire Amir nous a fait voyager avec légereté avec ses tubes « Au cœur de moi » et « On dirait » avant de nous offrir une belle surprise avec un live de son tube de l’été « No vacancy ». De quoi créer des explosions de joie dans la salle.
C’est un autre beau gosse qui lui a succédé sur scène, David Carreira. Le petit prince de Lisbonne a non seulement chanté mais a également dansé sur son hit « Obrigado la famille » avant d’enchaîner avec « Domino » et le très frais « Lucia ».

Zaho nous a ensuite offert un beau moment d’émotion sur son titre « Comme tous les soirs » avant de faire danser les spectateurs sur « Salamalek » et « Laissez-les kouma ». Place enfin aux Magic System pour une fin de soirée explosive et bon enfant avec les festifs « Magic in the air », Ya Foye » et leur dernier single « All around the world ».
En bref pour cette nouvelle édition le Voltage Paris Live nous a offert un agréable moment avec diverses ambiances musicales, des tubes et des artistes dans l’échange.

Publicités
About AliciaDrouinRuiz (617 Articles)
Rédactrice / Spécialiste Télévision, Musique / Twitter : https://twitter.com/AliciaDrouinRz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :