Publicités

Le « A l’envers Tour » de Zaho au Casino De Paris : Nous y étions

Vendredi soir Zaho était en concert au Casino de Paris dans le cadre de son « A l’envers Tour ». La chanteuse a-t-elle réalisé une prestation renversante ? On vous dit tout !

Zaho a confié sa première partie à Léa Paci. Révélée par son tube « Pour aller où ? » la chanteuse a fait preuve d’une grande aisance et nous a même offert en exclusivité plusieurs extraits de son premier album à venir, comme les titres « Sens unique » et « Gueule d’amour » parlant d’amour avec une touche d’électro. Avec sa guitare et sa table de mixage, l’artiste nous a transporté dans son univers de manière judicieuse.


Zaho a ensuite fait son apparition sur une scène soft éclairée par quelques boules lumineuses multicolores, suspendues au plafond, avec son titre « Brouiller les ondes » extrait de son troisième album « Le Monde à l’envers ». Album qu’elle a mis à l’honneur tout au long de cette soirée en y interprétant la quasi totalité. Le doux « Je rentre à la maison », le poignant « Comme tous les soirs » ou encore l’entêtant « Selfie » accompagné de bruitages d’appareil photo. Une chanson durant laquelle la chanteuse a fini dans la fosse pour se trouver au plus proche du public. Un public, ravi d’entendre aussi les anciens tubes de l’artiste. De « C’est chelou » à « La roue tourne » en passant par « Boloss » ou encore « Tourner la page ». De quoi satisfaire pleinement les fans du début.

Durant la soirée, la chanteuse était accompagnée par un batteur, un guitariste et un pianiste. Des musiciens qui ont permis au live d’être vivant et énergique. Bon point aussi, ils ont su se mettre en retrait et même laisser l’artiste seule sur scène le temps d’un moment intimiste sur le mythique « Je te promets ». Effet frissons garanti. « Tout ce qui compte c’est d’aimer.. et d’aimer sincèrement » a enchaîné Zaho avant d’entamer son titre « Te amo », puis d’enchaîner avec les entraînants « J’ai pas le time » et « Tout est pareil ». Même énergie lors du grand final. Un rappel explosif au son des tubes « Tant de choses », « Salamalek » et le désormais mythique « Laissez-les kouma » avec en bonus la présence de MHD pour clôturer en beauté cette soirée. Le public a sauté, dansé, agité les mains, chanté, souri.
En bref, Zaho nous a fait passer une agréable soirée dans une ambiance bonne enfant. Sans être une showgirl, l’artiste est une bonne interprète, sincère, qui sait ambiancer et mettre ses tubes en valeur.

Publicités
About AliciaDrouinRuiz (568 Articles)
Rédactrice / Spécialiste Télévision, Musique / Twitter : https://twitter.com/AliciaDrouinRz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :