Publicités

Florent Mothe à La Cigale : Nous y étions

Jeudi soir Florent Mothe donnait le coup d’envoi de sa nouvelle tournée sur la scène parisienne de La Cigale. Sweem s’est chargé de la première partie du concert avec plusieurs extraits de son EP « Un matin d’hiver ». Florent Mothe a ensuite fait son apparition de dos, éclairé par des jeux de lumière. Tout au long de la soirée il a mis à l’honneur son deuxième album « Danser sous la pluie » en commençant par « Se serrer la main ». Vêtu d’une veste blanche et accompagné de sa guitare et de musiciens il a enchaîné avec son deuxième single « J’attends encore ». À plusieurs reprises Florent Mothe a tourné sur lui-même avec entrain. Sur « Te ressembler » en hommage à son père, la salle s’est illuminée avec les flashs des spectateurs. Après la six cordes, l’artiste a montré qu’il maîtrisait aussi la grosse caisse sur le titre « Sur mon nuage ». Après avoir fait tomber la veste, à la demande de ses fans avec qui il a beaucoup interagit, il a enchaîné avec son tube « Les blessures qui ne se voient pas ». Un joli moment de douceur.


Durant la seconde partie du concert, le chanteur est revenu sur son parcours. Il nous a rappelé comment il avait été repéré à Toronto au Canada, grâce ses premières compositions dont le titre « Alone » écrit pour une amie qui s’était faite larguer. Après nous l’avoir interprété Florent Mothe a poursuivi son histoire avec une anecdote sur un coup de fil qui a changé sa vie. Celui de l’équipe de casting de la comédie musicale « Mozart L’Opéra Rock ». Coup de fil qu’il a manqué une première fois car il était sous la douche. Installé au piano, il nous a rejoué avec puissance la scène de son audition avec sa reprise de « Bohemian Rhapsody » de Queen. Effet frissons garanti. La suite tout le monde la connaît, il a obtenu le rôle d’Antonio Salieri. Rôle qu’il a endossé à nouveau le temps d’un moment de nostalgie, en souvenir de cette comédie musicale devenue culte. Comme une surprise n’arrive jamais seule, il a été rejoint sur scène par Mikelangelo Loconte (qui jouait le rôle de Mozart) pour un medley mêlant les tubes « Tatoue moi », « Vivre à en crever » et « L’assasymphonie ».

Une fois l’euphorie du public légèrement retombée, Florent Mothe a enchaîné avec son tout premier single « Je ne sais pas », avant d’adresser un clin d’œil à une autre comédie musicale à laquelle il a participé « La Légende Du Roi Arthur » avec le tube « Quelque chose de magique ». Florent Mothe a également mis en valeur son talent d’auteur compositeur en interprétant « Le bonheur en face » qu’il a offert à Céline Dion pour son dernier album. Un joli moment avant le tant attendu « Quoi de neuf ? » qui a fait danser toute la salle.
En bref Florent Mothe nous a offert un joli moment musical avec du live et un moment sincère de partage et complicité avec son public.

Publicités
About AliciaDrouinRuiz (568 Articles)
Rédactrice / Spécialiste Télévision, Musique / Twitter : https://twitter.com/AliciaDrouinRz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :