Publicités

On a regardé : « Présidentielle, candidats au tableau » sur C8

Depuis la rentrée scolaire C8 parle politique aux jeunes dans « Punchline ». Dimanche soir la chaîne a été encore plus loin en donnant la parole à des écoliers d’une dizaine d’années dans « Au tableau ». Le principe : le retour à l’école primaire des candidats à la présidentielle faisant face aux questions d’une classe de 18 élèves. Interrogations sur leur programme, leur vie privée, rien ne leur sera épargné. Plus surprenant encore l’interro surprise avec de la culture générale ou encore grammaire et conjugaison.

Lors de l’émission, les enfants ont tour à tour reçu la visite de Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon, François Fillon et Benoît Hamon. Tous ont joué le jeu et ont répondu de manière adaptée aux enfants. Un bon point pour le programme simple à comprendre et accessible au grand public. La fraicheur et le dynamisme des enfants font plaisir à voir. Sous leurs airs candides, les petites têtes blondes ont fait preuve de ténacité et n’ont pas tremblé face à leurs ainés. On se doute bien qu’ils ont travaillé le programme des candidats en amont et qu’on leur a probablement soufflé quelques idées, mais leur spontanéité a pris le dessus. Aucun n’avait l’air de réciter son texte de manière robotique. La prod a pris soin de prendre des enfants de différentes cultures. L’émission était rythmée, avec la diffusion du portrait du candidat puis la séance de questions, avec la minute d’explication sur un point précis de son programme et l’interro surprise. Emmanuel Macron est celui qui a le plus convaincu les enfants. Il faut dire qu’il s’est montré très à l’aise avec eux. Jean-Luc Mélenchon lui, que certains enfants redoutaient, est apparu moins sévère qu’à son habitude et a su s’adapter à son audimat. François Fillon a lui aussi répondu à toutes les questions des élèves, y compris les nombreuses interrogations sur sa vie personnelle agitée. Quant à Benoît Hamon il a fait tomber la veste et a fait le spectacle en réalisant un DAB qui lui a valu les applaudissements de son jeune public.

En bref l’émission était avant tout divertissante, chose que beaucoup avaient reproché à « Ambition Intime » de Karine Lemarchand. Il est pourtant judicieux de se pencher sur le côté humain des candidats et de les entendre s’exprimer avec simplicité. Certes ce n’est pas un tel programme qui peut faire pencher la balance dans l’isoloir, mais il peut aider un certain public à s’intéresser à la politique. Le programme en lui même était familial, rythmé et bien construit. Pas étonnant qu’il ait réuni 1,3 million de téléspectateurs (5,4% de PDM).

Publicités
About AliciaDrouinRuiz (568 Articles)
Rédactrice / Spécialiste Télévision, Musique / Twitter : https://twitter.com/AliciaDrouinRz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :