Publicités

« Un été 44 » au Comedia : Nous y étions

Depuis le 4 novembre dernier la troupe de « Un été 44 » se produit au Comedia de Paris. Le 9 novembre nous étions conviés pour une représentation particulière, donnée 46 ans jour pour jour après le décès du Général De Gaulle ayant eu un rôle décisif à la fin de cette seconde Guerre Mondiale.
De nombreuses personnalités étaient de la partie. Elodie Frégé, Gérard Louvin, Michel Denisot ou encore Dove Attia.
Vers 20H30 le rideau s’ouvre. On découvre une scène divisée en deux avec deux escaliers de chaque côté. A notre droite un orchestre qui jouera en live tout au long du spectacle et à notre gauche un second escalier avec la reconstitution de la cave d’une boutique, abritant des jeunes français durant la Guerre.
Pour rappel, la comédie musicale revient sur la fin de la deuxième Guerre mondiale à travers le regard de six jeunes. Promesse entièrement tenue. Tout au long du spectacle on vit à travers le regard et les aventures de Petit René (interprété par Nicolas Laurent) et ses amies. Des jeunes qui tentent de garder une vie « normale » pendant que les bombardements frappent juste au dessus de leur tête. De son côté, Rose Marie (interprétée par Sarah-Lane Roberts) va tomber amoureuse de l’interdit, un soldat allemand prénommé Hans (interprété par Philippe Krier). On se glisse totalement dans la peau des personnages en se mettant à leur place et en imaginant la difficulté de vivre une telle situation. D’autant que l’histoire est inspirée d’une histoire vraie, aidée par la narration de Marisa Berenson. Dés les premières minutes du spectacle on est plongé dans une émotion particulière. Une émotion qui se poursuit tout le long de la comédie musicale avec des morceaux aux paroles touchantes et travaillées et une réelle sincérité des interprètes. On sent un véritable investissement de la part des artistes et on se focalise du coup totalement sur eux, en oubliant le décor globalement sobre et la mise en scène primaire. Peu de déplacements si ce n’est dans les escaliers ou lors du second acte sur un joli pont placé au centre de la scène. Peut être le principal bémol du spectacle.

img_3084
Autre bon point la justesse historique avec des costumes d’époque et les thèmes abordés comme les premiers signes de désire d’indépendance chez la femme (exemple en portant pour la première fois un pantalon) ou l’apparition du tabac amené par les américains. De quoi nous permettre de nous plonger totalement dans l’esprit de l’époque sans anachronisme. Le second acte est un peu plus gai puisque les jeunes gens décident de quitter leur cave pour voyager. On les retrouve dansant dans un bar, faisant la fête avec des américains. De quoi ambiancer le public, avant le lâché d’une multitude de confettis et le grand final. Petit bonus pour nous en ce jour si spécial, l’arrivée de Valery Zeytoun à l’origine du projet et la présentation des artistes et auteurs compositeurs d’exception comme Maxime Leforestier, Alain Chamfort ou Yves Duteuil. Du beau monde à l’image du spectacle qualitatif qui nous plonge au cœur du devoir de mémoire.

En bref’ « Un été 44 » nous propose un spectacle sincère et touchant avec un casting très juste et soudé. Avec une histoire qui retient notre attention durant près de 2 heures. Petit plus, l’orchestre en live et les enceintes faisant résonner les bruitages dans la salle tout au long de la représentation. On en arrive à la même conclusion que lors du showcase de présentation auquel nous avions assistés : « Un été 44 » séduira les fans d’histoire mais pas seulement.

Publicités
About AliciaDrouinRuiz (568 Articles)
Rédactrice / Spécialiste Télévision, Musique / Twitter : https://twitter.com/AliciaDrouinRz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :