Publicités

Stéphane Guillon « Certifié Conforme » au théâtre Déjazet : Nous y étions

Il y a un peu plus de quatre ans, avec l’élection de François Hollande, il perdait son « joujou préféré » qu’il adorait tacler à tout va, Nicolas Sarkozy. Avec le retour de la gauche, Stéphane Guillon estimait que sa mission était accomplie. Mais c’était sans compter les nombreux faux pas de notre président actuel. Son nouveau spectacle, l’humoriste le débute donc sur un come back, avec des images de lui distribuant des roses à son public à l’Olympia le 6 mai 2012 lors de l’élection de François Hollande. S’en suit alors un méa culpa. Et si il s’était enflammé un peu trop vite ? L’humoriste offre à son public une séance de « Hollande anonyme » une détox pour les « gens de gauche qui auraient des tendances de droite ». Avant de s’amuser de notre président mou, qui aime se déguiser en Dark Vador pour aller rejoindre en moto sa maîtresse.
Toujours du côté de la politique, le chroniqueur de « Salut Les Terriens » imagine une France ou le Front National réussirait à accéder au pouvoir. Autre sujet abordé, la religion de Mahomet à Bouddha en passant par Jésus et Moïse. Chacun est logé à la même enseigne et en prend pour son grade avec des petites vannes bien rodées.
Même humour quand il s’agit d’aborder le thème de la famille. Les nouvelles formes de familles, recomposées ou avec un couple homosexuel, conflits avec les adolescents. Stéphane Guillon va même jusqu’à se confier sur sa propre famille. L’humoriste consacre également un moment aux réseaux sociaux et surtout à Twitter. Sans oublier de glisser un petit clin d’œil aux messages d’insultes qu’il a reçu en mars 2015 au sujet d’un message sur le drame de « Dropped» et un crash aérien. Probablement la partie la plus corrosive du spectacle. On aime retrouver Stéphane Guillon si vif et taclant.
Pas un mot en revanche sur son « ennemi » du moment, Cyril Hanouna.
Il n’a peur de rien et reste fidèle à lui même tout en étant parfois moins dans la provoc’ que par le passé ou dans ses chroniques de « Salut Les Terriens ». Stéphane Guillon laisse une place à l’improvisation et fait avec son public du jour. Hier il s’est amusé à plusieurs reprises du « rire de voiture » d’un des spectateurs qu’il a même pris pour une femme. Un bon moment de rire pour clôturer ces deux heures de spectacle dans une salle unanime et conquise. Un one man show accompagné d’une jolie mise en scène faite de projections sur un écran et de lumières mettant en avant l’humoriste. Le tout le beau cadre qu’est le thèâtre Déjazet.

En bref’ Stéphane Guillon jongle habilement entre humour noir et vannes plus légères sur des thèmes du quotidien.

Publicités
About AliciaDrouinRuiz (568 Articles)
Rédactrice / Spécialiste Télévision, Musique / Twitter : https://twitter.com/AliciaDrouinRz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :