Publicités

[Review] Que vaut « Paradis Secret », le nouvel album de Jenifer ?

Plus de quatre ans après son single Sur le fil, Jenifer a fait son retour le vendredi 17 juin avec Paradis Secret, premier extrait de son septième album studio qui paraîtra ce 28 octobre. Pour son nouvel opus, la chanteuse s’est entourée d’Emmanuel Da Silva, et a touché à de nombreux univers (pop, folk, soul…). Textes coquins et subtiles, mélodies entraînantes, instruments variés… Jenifer veut surprendre son public mais ne compte pas le dérouter pour autant. Ambiance 70s, productions moins commerciales, cet album marquera un tournant dans la vie de la chanteuse. Un peu plus d’un mois avant sa sortie, nous avons eu la chance d’écouter ce nouveau disque tant attendu, et voici donc notre review.

ps

Le disque s’ouvre avec Aujourd’hui, un titre particulièrement efficace, avec des saxophones, du claquement de mains, de la nuance, et une phrase qui s’inscrit d’emblée : « Ca fait des Bim, des BOUM, des Bangs, en rafale« . La chanson n’est pas sans rappeler l’univers d’Appelle moi Jen, son disque sorti en 2010, mais avec plus d’instruments organiques.

« Viens, on s’aime qu’importe les temps. Y’a pas de « Ils », y’a pas de « elles », que des idylles, des gens qui s’aiment… » Sur Des Idylles, la chanteuse prône l’amour universel, voire l’amour tout court. Sur une production complexe qui oscille entre les 80s et 90s, Jenifer nous emporte dans sa déclaration.

Dans Mourir dans tes yeux, deuxième single de l’album, Jenifer se lâche, pousse sa voix, crie l’amour, ou le désespoir d’un amour qui s’éteint. Celle qui a été révélée dans la Star Academy il y a quinze ans se fait plaisir sur ce titre organique qui en fait une ballade poignante.

Le gimmick « Oh éh, oh éh, oh oh » rentrera dans la tête des gens, pour ne plus en ressortir. Une mélodie légère pour des paroles plus profondes et lourdes de sens. Sans penser à demain risque de surprendre.

Tout devient possible est un titre planant qui oscille entre puissance et douceur. Dommage que le refrain soit si faible – bien qu’intense par la voix poussée – (Je ferme les yeux, tout devient possible, en boucle), mais le rendu est beau, apaisant… C’est ce qui compte, non ?

Trop de toi se démarque totalement des autres titres de l’album. Un phrasé accéléré sur les couplets, un refrain agréable qui tranche bien avec le reste. Un titre catchy, vitaminé qui n’est pas sans rappeler Paradis secret. Et si c’était un petit tube en puissance ?

Dans L’altitude, Jenifer évoque la fin d’une histoire d’amour avec puissance et légèreté. Ce titre entre pop et folk doit être un single. Une voix mutine, un refrain entêtant, et de multiples instruments qui donnent un rendu plus que réussi. Let’s dance.

Jenifer se la joue sensuelle sur Folle et amoureuse. Ce titre un peu moins catchy que les deux précédents mais n’est pas moins efficace. Un refrain qui se démarque (« Ça me rend folle d’être amoureuse, seule et dangereuse« ), et un bridge instrumental qui monte en puissance jusqu’à ce que le refrain n’explose de nouveau.

Sur Une vie périlleuse, le phrasé accéléré reprend du service, mais le tout sur une production un peu plate. Un titre sympathique qui ne s’envole pas, qui nous laisse sur notre faim, et que l’on ne retient donc pas.

Jenifer se fait plaisir sur Un surrisu hé natu en chantant pour la première fois sur un de ses albums dans la langue corse. Des instruments traditionnels, une voix posée mais nuancée, une mélodie plutôt douce, pour un résultat dans la veine de son duo (en corse) sur l’album concept de Patrick Flori. 

Le public a pu être dérouté, voire surpris quand Paradis Secret a été dévoilé en juin dernier, mais au final, ce titre entraînant et coquin nous gagne au fil des écoutes. Le refrain, « Mon ami, mon amour, mon amant, j’ai juré« , y est surement pour quelque chose. Petit bémol, la courte durée du titre qui donne l’impression qu’on entend le refrain en boucle, et que la piste est inachevée.

Jenifer Banner - Copie.jpg

L’avis général : Paradis Secret est le digne successeur de l’album Lunatique sorti en 2007. Jenifer revient vers des titres plus organiques plutôt que de rester dans un pop facile et surproduite. Le challenge est d’ailleurs là. Ne risque-t-elle pas de dérouter en proposant des titres plus bruts et moins produits après Sur le fil, Je danse, ou encore Les jours électriques ? Surement, mais qu’importe, Jenifer a fait sa révolution, mais se fait plaisir. 

Clairement, Jenifer vise désormais un public plus âgé avec des chansons plus travaillées et des bons textes. Dommage cependant que les chansons soient très courtes. Saluons la prise de risques, et reconnaissons qu’il y a tout de même plusieurs petites pépites.

Les singles potentiels : Trop de toi, l’altitude, Folle et amoureuse et Aujourd’hui

.

L’album Paradis Secret sera disponible dès le 28 octobre.
Publicités
About Thomas Monnier (944 Articles)
Rédacteur en chef ¤ Spécialiste musical ¤ Twitter : https://twitter.com/ThomasMonnier27

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :