Publicités

(Review) On a écouté l’album des « Souliers Rouges » de Marc Lavoine, Coeur de Pirate et Arthur H

Inspiré du film “The Red Shoes” de Michael Powell, lui-même inspiré d’un conte d’Andersen, Les Souliers rouges est un projet musical dont les 15 titres de l’album ont été écrits par Marc Lavoine et mis en musique par Fabrice Aboulker. L’opus sera disponible le 9 septembre prochain.

Mais quelle est l’histoire ? Un chorégraphe (Victor incarné par Marc Lavoine) pactise avec le Diable pour créer l’œuvre de sa vie et enfin retrouver le succès avec Les Souliers rouges. Mais ce ballet est maudit, la danseuse qui portera ces chaussons ne devra pas tomber amoureuse sous peine de mourir. Victor repère une jeune danseuse (Isabelle incarnée par Cœur de Pirate) qui rêve de gloire. Il devient son Pygmalion, le ballet connaît le succès, leur relation devient ambigüe. Mais entre-temps Isabelle tombe amoureuse d’un auteur (Ben incarné par Arthur H). Elle doit choisir entre la danse et l’amour, ce dilemme est infernal. Le chorégraphe regarde, impuissant, la malédiction prendre forme. Cette relation mènera la danseuse à sa perte…

Quid des chansons ? Que diable il est agréable de ne pas écouter de pop synthétique et générique. Le trio nous emporte sur des cordes envoûtantes et troublantes. On peut être sceptique à l’annonce d’un conte musical sans spectacle mais il y a cette étincelle musicale qui nous emporte. Rêve d’opéra, la piste d’ouverture, nous annonce la couleur : Non, le tout ne sera pas « chiant ». Les pistes s’enchaînent sans se ressembler, et les voix s’allient, se répondent, sans jamais nous perdre. Ninjinski fait ressortir l’émotion dans la voix de la seule présence féminine du trio, Je l’attendais donne envie de se lancer dans une valse enflammée alors que Viens danser nous tire quelques larmes.

Le piano apporte une touche non négligeable aux Ailes des anges, quand Je tombe amoureux donne envie de se blottir au chaud, face à un feu. Le plus rythmé Oh mon amour joue dans avec les tonalités pour le plus grand plaisir de nos oreilles.

Au final ? Le pari est réussi. Coeur de Pirate, Marc Lavoine et Arthur H nous captent durant ces 15 pistes et nous racontent l’histoire, tout en laissant place à notre imagination, et c’est là toute la force du projet.

Publicités
About Thomas Monnier (944 Articles)
Rédacteur en chef ¤ Spécialiste musical ¤ Twitter : https://twitter.com/ThomasMonnier27

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :