Publicités

[On a écouté] Slimane « A bout de rêves» un opus touchant et personnel

Tout juste deux mois après sa victoire de la 5ème édition de The Voice, Slimane vient de dévoiler son premier album intitulé « A bout de rêves« . Chronique d’un opus touchant et personnel

C’est avec « L’enfant de la rue » que s’ouvre cet album. Un morceau dans lequel Slimane aborde son enfance dans un milieu difficile. Une épreuve qui a forgé son caractère et qui ne l’a pas empêché de croire en ses rêves.

Arrive ensuite « Paname » le premier single du chanteur. Un titre qui avait dérouté une partie du public de The Voice, habituée à voir l’artiste dans un exercice d’interprétation. Probablement le titre le plus commercial et radiophonique de l’album. Mais un single bien choisi, comme une introduction dans cette nouvelle vie pour Slimane, désormais connu du grand public. Et un refrain efficace et dansant « Paname, Paname on arrive... »

Slimane - Paname capture

On passe dans un tout autre registre avec « Frérot« . Un message d’amour à un frère sur la mauvaise pente, sur un air d’accordéon.

On ne peut qu’être touché en plein cœur par « Adieu« . Un texte parfaitement travaillé et poignant retraçant la douleur survenant après une rupture amoureuse. Sans doute le plus réussi de l’album. « Depuis toi je marche seul, sans savoir ou je vais, j’ai déposé les armes, mais je ne suis pas en paix... ». Dés les premières phrases le message est clair.

On re passe à un registre plus festif avec « On s’en fout«  dans lequel Slimane pousse un coup de gueule contre les mauvaises langues. « Il paraît que j’ai l’flow d’Stromae, que j’ai aussi volé l’refrain d’Ridsa. Que j’ai pas d’cheveux sous l’bonnet, que c’est la prod’ qui m’a fait gagner.. » s’exclame l’artiste au bonnet. Avec son refrain entraînant et ses sonorités électro et orientales le morceau a tout d’un futur tube.

Slimane - Paname

Dans « Je serai là » Slimane offre une magnifique déclaration d’amour à sa maman. Chaque mot est pesé et réfléchi. L’interprétation du chanteur et son phrasé rendent la chanson encore plus poignante.

Avec « Le Vide » on reste dans le spleen et la mélancolie. Ce morceau dévoilé en integralité sur internet, avant la sortie de l’album, reflète parfaitement l’ambiance globale ressortant de cet album. On reste sur la même émotion que sur le titre précédent. On ressent la détresse de Slimane face à une histoire d’amour qui s’envole.

Dans « Le million » le vainqueur de la cinquième édition de The Voice s’imagine riche. Un morceau différent des précédents, au texte un peu plus simplet, mais qui n’en reste pas moins intéressant musicalement, avec un refrain qui reste en tête.

« Tu m’aimes bien » est l’unique morceau en featuring de cet album. Un titre que Slimane partage avec une jeune chanteuse nommée Anabelle, parlant d’un amour à sens unique. Avec des paroles comme « Je t’aime comme un fou, tu m’aimes bien« . La voix fluette d’Anabelle apporte un plus aux refrains. Une voix portée par une douce mélodie.

Comme un clin d’œil à son parcours dans The Voice, Slimane a inséré dans son premier album sa reprise du tube de Vitaa « À fleur de toi ». Un morceau qui lui avait porté chance lors de son audition à l’aveugle et qui l’avait dévoilé au grand public. Une interprétation touchante restée intacte, relevée par un piano en fond sonore.

Slimane - Le Vide

C’est « Le grand père » qui referme ce premier album. Un morceau aux sonorités orientales qui rend hommage aux origines orientales du chanteur. Et un clin d’œil à tous les anciens qui ont quitté leur pays pour offrir une vie meilleure à leur famille.

En résumé : Slimane nous offre un premier album aux textes très travaillés et conserve ce qui a fait son succès dans The Voice, son phrasé et ses interprétations magistrales. Comme un mixe entre du Stromae et  du Jacques Brel, mais avec sa plume et son style à lui. Tantôt touchant voire poignant, tantôt dansant « À bout de rêves » est un album qui mérite qu’on prenne le temps de l’écouter attentivement.

Coup de cœur : « Adieu » / « On s’en fout » / Le vide / Je serai là / Tu m’aimes bien

Les moins séduisants : Le million / Le grand père

Publicités
About AliciaDrouinRuiz (558 Articles)
Rédactrice / Spécialiste Télévision, Musique / Twitter : https://twitter.com/AliciaDrouinRz

1 Trackback / Pingback

  1. On a écouté : la réédition de « A bout de rêves » de Slimane – La Box Médias

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :